“ Quand tout va bien on peut compter sur les autres, quand tout va mal on ne peut compter que sur sa famille. ” (et pourtant...)

Nous sommes jeudi 23 novembre 2017 - Il est 02h01 - Heure de La Réunion

Le Droit Malagasy

1000 textes



Madagasikara Réunion Mayotte
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion

Huguette Bello : "Le peuple des femmes souffre, nous sommes fières d'être femmes"
L'UFR tenait ce jour une conférence de presse en son siège, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le 25 novembre.
Huguette Bello :
Le 25 novembre sera celui de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l'occasion pour Huguette Bello et l'UFR de faire le point sur la condition des femmes à La Réunion, en métropole, et de par le monde. Le constat est des plus douloureux, et révolte les militantes de l'association de défense des femmes réunionnaises.

Huguette Bello le rappelle, l'UFR célèbrera ses 60 années d'existence l'année prochaine, 60 ans de lutte contre les discriminations faites aux femmes réunionnaises, dont la députée rappelle qu'elles sont "nées de la violence suprême, du droit de cuissage."La députée consent avec satisfaction que, si des avancées se sont produites quant aux droits des femmes, les sujets de lutte sont encore trop nombreux, et la réalité de la condition féminine particulièrement affligeante. "En cette journée du 25 novembre, impossible de ne pas avoir une pensée pour toutes les femmes en souffrance dans le monde, toutes les femmes manquantes. Le peuple des femmes souffre, nous sommes fières d'être femmes.", dit la députée.

85 000 viols sont commis chaque année en France

Aujourd'hui, 85 000 viols sont commis chaque année en France, 12 000 de ces crimes feront l'objet d'une plainte, et seulement 1500 condamnations seront prononcées. Pourtant, le viol est un crime depuis 1980, grâce au combat notamment de la célèbre avocate féministe Gisèle Halimi, fondatrice avec Simone de Beauvoir du mouvement d'émancipation des femmes "Choisir la cause des femmes".

Le viol, un crime qui peine à être reconnu, en 2017, en France. Un crime, qui devrait donc être jugé aux assises, alors que la plupart des viols sont jugés au tribunal correctionnel, quand ils sont jugés. Un crime dont les victimes peinent à être entendues, leur parole et leur souffrance étant mises en doute, parfois par l'entourage proche. Des victimes qui hésitent à porter plainte contre leurs agresseurs, pétrifiées par la honte, honte qui devrait étreindre les criminels. Des victimes qu'on culpabilise, mettant en cause leur attitude, leurs vêtements, minimisant les faits ou la responsabilité de l'agresseur, sachant que dans 45% des cas, le violeur est un conjoint ou un ex... Et pourtant le viol est un crime, puni de 15 ans de réclusion criminelle, ou de 20 ans si circonstances aggravantes.Mais le viol, c'est aussi une arme de guerre, utilisée contre des bébés, jusqu'aux grands-mères.

L'UFR se dit inquiète de la volonté du gouvernement de fixer l'âge du consentement sexuel à 13 ans, car, selon Huguette Bello, à 13 ans, on est encore un enfant. Cette probable loi intervient dans un contexte particulier : deux affaires ont défrayé la chronique ces dernières semaines en métropole à Pontoise et Melun, deux fillettes de 11 ans ont été violées, et les faits ont été requalifiés, le non consentement n'ayant pas été prouvé. "Et si les victimes de Melun avaient été des garçons?" demande l'UFR.

"Les femmes ont beaucoup de mal à se faire entendre, et les associations ont du mal à trouver des moyens financiers", poursuit Huguette Bello, rappelant que l'association recueille chaque jour au moins un cas de viol, des femmes qui ont besoin de parler, de solidarité, mais qui bien souvent ne passent pas le pas décisif de la plainte pour viol. L'association organise des groupes de parole pour les femmes victimes de violences, une parole salvatrice pour ces femmes, qui comprennent, entendant d'autres histoires que les leurs, que les mécanismes de la violence sont toujours les mêmes, et qu'elles ne sont pas seules.

Des moyens financiers, l'UFR en a peu, ses militantes sont toutes bénévoles, mais l'association a fait des demandes de subvention au Conseil départemental et à la Région. La Région Réunion ayant décrété, suite aux États généraux des violences faites aux femmes, instiguées par l'UFR, que cette cause est une priorité budgétaire, l'UFR espère obtenir les moyens financiers de poursuivre ses actions de soutien aux femmes réunionnaises.


www.zinfos974.com
Ecrit le 22/11 16:52
Aplanea, un best-of des anecdotes des Réunionnais qui sautent la mer
Aplanea, un best-of des anecdotes des Réunionnais qui sautent la mer
C'est peu après avoir sauté la mer que leur est venue l'idée. Franck Hoarau et Anthony Payet, deux amis d'enfance d'origine dionysienne, ont décidé de publier un livre rassemblant les situations étonnantes, cocasses et parfois dérangeantes vécues par des Réunionnais installés loin de leur île. Le nom de leur projet: Aplanea, comme "ah plané ah!".

"Nous avons commencé par un blog, en 2011, peu après avoir commencé notre mobilité. Anthony était sur Paris, moi sur Bordeaux", raconte Franck."Et quand on s'appelait, on se racontait ce qu'il nous arrivait, les remarques qu'on avait reçues".

Ecrit le 22/11 14:51
La Région propose un "tour du chantier de la Nouvelle route du Littoral" dimanche
La Région propose un
Une visite du chantier de la Nouvelle Route du Littoral est ouverte au public ce dimanche 26 novembre, annonce la Région Réunion. Les places sont limitées et une inscription préalable est nécessaire.

Entre 8h et 18h, le "NRL Tour" d'une durée d'une heure permettra de présenter aux Réunionnais les différentes phases de construction de ce grand chantier de sécurisation Européen, Français, Réunionnais.

Des navettes partiront de l'Espace Grands Chantiers durant la journée du dimanche 26 novembre

Les places sont limitées, une inscription préalable est donc impérative.

La première navette partira à 8h. La dernière est prévue à 16H30.

Les départs se feront en bus depuis le Barachois (au niveau de l'Espace des Grands Chantiers).

Des navettes gratuites jusqu'à Saint-Denis, partiront également de Saint-Paul, Saint-Pierre et Saint-Benoît.

Inscrivez-vous dès maintenant
- par téléphone : 0262 29 51 15 de 9h à 17h
- par mail : edgc@cr-reunion.fr
- en suivant ce formulaire : Inscrivez-vous : cliquez-ici

Rappel :

Par mesure de sécurité, les places sont limitées !

A noter que le port de pantalon ainsi que des chaussures fermées sont vivement conseillés.

www.zinfos974.com
Ecrit le 22/11 14:42
Le réseau SFR continue d'être perturbé
Difficultés à passer des appels, textos qui restent dans la boîte d'envoi, les utilisateurs du réseau de télécommunications SFR devront encore s'armer d'un peu de patience.
Le réseau SFR continue d'être perturbé

Depuis le début de l'année, l'entreprise de télécommunications a entrepris la rénovation complète de son parc d'antennes-relais. Depuis six mois, le rythme s'est intensifié car l'opérateur souhaite tenir le délai fixé à fin 2017.

"En ce moment, nous sommes en train de remplacer les anciennes antennes par des antennes nouvelle génération, qui offrent une couverture optimale 4G"précise Yves Gauvin, directeur opérationnel chez SFR.

Des perturbations entre Saint-Benoît et Sainte-Marie et la Possession à Saint-Paul

Sur Saint-Denis, le parc a été modifié intégralement et en ce moment, l'opérateur travaille sur les antennes couvrant la zone de Saint-Benoît à Sainte-Marie, et celle couvrant la Possession à Saint-Paul.

"L'opération fragilise le réseau. Ce sont les zones de jonction entre nouvelles et anciennes antennes qui posent problème. En effet, le téléphone décide de capter automatiquement l'antenne qui émet un réseau plus fort et malheureusement cela peut entrainer des coupures dans les communications, surtout à bord des véhicules en mouvement"précise Yves Gauvin.

Pour la compagnie, c'est un choix assumé. "Nous souhaitons offrir un meilleur débit et une meilleure couverture réseau, c'est un choix d'avenir"conclut le directeur opérationnel.

Une trentaine d'antennes restent à changer sur les 356 que comptel'opérateur

Tous les usagers impactés ont reçu un sms de la part de SFR, précisant la date et la durée des travaux de leur réseau "habituel", et les zones de travaux sont consultables sur le site de la compagnie.

Les utilisateurs devront donc s'armer d'encore un peu de patience, mais les délais devraient être respectés. Sur les 356 antennes que compte le réseau, il n'en reste qu'une trentaine à changer.


www.zinfos974.com
Ecrit le 22/11 14:33
Fermeture temporaire du parcours santé de la forêt domaniale de Saint-Paul
Fermeture temporaire du parcours santé de la forêt domaniale de Saint-Paul
Dans le cadre de la réalisation des travaux de remplacement des agrès (sécurité publique), le parcours santé de la forêt domaniale de Saint-Paul (sentier littoral ouest) est fermé au public pour la moitié de sa boucle, côté route, du mardi 21 novembre au samedi 2 décembre inclus.
Téléchargez l'arrêté / Fermeture du parcours de santé
Fermeture sentier PLAN

www.zinfos974.com
Ecrit le 22/11 14:22

Top